Laboratoire d'Informatique Médicale et d'Ingénierie des Connaissances en e-Santé

UMRS_1142

Logo Tremplin Carnot
FR EN
Logo INSERM
Logo UPMC Logo université Paris 13

Évènements

Image décorative

LIMICS - Cédric Bousquet - Projet Tolbiac

45xno3gy3bswscc4840g.png

Le projet TOLBIAC : détection des incohérences entre les informations saisies dans le PMSI et les données cliniques disponibles dans le dossier informatisé du patient

Le 29/06/2015 à 09:45

Description :

TOLBIAC (Terminologies and Ontologies for Linking Billing Information and Accurate Clinical data) est un projet financé par l’Agence Nationale pour la Recherche dans le cadre de son appel à projet Technologies pour la santé en 2013. L’objectif est de définir, modéliser, implémenter et évaluer la cohérence bidirectionnelle automatisée entre les informations issues du dossier patient informatisé (DPI) et celles traitées dans le PMSI (Programme de médicalisation des systèmes d'information).

Le consortium TOLBIAC est constitué de 4 partenaires publics (CHU de Saint-Etienne agissant en qualité de coordinateur, CHU de Nice, équipe CISMeF du CHU de Rouen et CH de Firminy) et de 3 partenaires privés (VIDAL, Web100T et InterSystems).

Le résultat du projet comporte la production d'un ensemble de règles de correspondance PMSI-DPI implémentées et validées dans les sites pilotes. Le but est de fournir, à terme, un outil capable de produire à partir d’un séjour patient dont les données sont informatisées, une transcription du séjour la plus exhaustive possible en langage codé PMSI à partir de toutes les sources de données à disposition.
Les points suivants seront abordés au cours de cette présentation :

• Enjeux liés à la production de l’information médicale dans le cadre de la Tarification à l’activité (T2A) : résumé de sortie standardisé (RSS), groupage et niveaux de sévérité, GHM (Groupe homogène de malades) et GHS (Groupe homogène de séjour)
• Objectifs et organisation générale du projet TOLBIAC
• Principes du retro codage : l’exemple des médicaments avec les API Vidal [1]
• Cas d’utilisation cardiovasculaire : nécessité de relier des poses de dispositifs médicaux avec des actes médicaux de la CCAM (Classification commune des actes médicaux) dans le pôle cardio vasculaire
• Un exemple avec la biologie : la maladie rénale chronique [2]
• Premiers résultats obtenus par le Service de santé publique et de l’information médicale (SSPIM) du CHU de Saint-Etienne
• Perspectives sur l’interopérabilité entre les applications du système d’information et le logiciel métier PMSI (Web100T) utilisé par le CHU de Saint-Etienne, et la mise en place de contrôles qualité destinés aux personnels du DIM (Département d’information médicale)

Références
[1] Ragain D, Pommiers E, Forget JF, Blum D. « Optimiser » n’est pas un gros mot : préconisations automatiques de diagnostics du Programme de médicalisation des systèmes d’information grâce à la gestion du médicament dans un système d’informations hospitalier optimisé. XXIVe Congrès national Émois / Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique 59S (2011) S52.
[2] Lardon J, Asfari H, Souvignet J, Trombert-Paviot B, Bousquet C. Improvement of Diagnosis Coding by Analysing EHR and Using Rule Engine: Application to the Chronic Kidney Disease. Stud Health Technol Inform. 2015;210:120-4.

http://www.agence-nationale-recherche.fr/?Projet=ANR-13-TECS-0010

Traitement en cours ...