Laboratoire d'Informatique Médicale et d'Ingénierie des Connaissances en e-Santé

UMRS_1142

Logo Tremplin Carnot
FR EN
Logo INSERM
Logo UPMC Logo université Paris 13

Projets

Image décorative

PARON

Caractériser les ruptures dans les parcours de soins par la modélisation ontologique des maladies neurodégénératives

IUIS, Carnot Interface

01/09/2015 - 04/10/2019

Coordinateur : Jean Charlet

Responsable LIMICS : CHARLET Jean

Autres membres LIMICS : CARDOSO Sonia,

Résumé :

Contexte et Objectifs

Le réseau SLA IDF (Sclérose Latérale Amyotrophique – Île-de-France) utilise une base de données « événementielle » (2350 dossiers, 37 000 évènements). Ces évènements contiennent l’ensemble des transcriptions des échanges, des demandes émises par les patients, familles, intervenants de proximité, ainsi que les actions effectuées par les coordonnateurs.
L’objectif est d’exploiter et analyser cette base de données par des outils de l’Intelligence Artificielle : les Ontologies, et le Traitement Automatique du Langage Naturel (TALN). Afin :
 de créer un système d’annotation semi-automatique
 de modéliser les parcours pour étudier l’existence de facteurs prédictifs de ruptures (par exemple les hospitalisations non programmées)
 de décrire et comprendre les parcours de santé des patients.

Méthodologie :
 Anonymisation des corpus
 Création d’une l’ontologie modulaire
 Alignement avec d’autres classifications (SNOMED CT, CIM-10, CIF)
 Validation des différents modules par les experts du domaine
 Création et utilisation d’une chaine de Traitement Automatique de la Langue Naturelle (GATE) pour :
 correction orthographique,
 repérage des entités nommées,
 repérage de la négation, de l’hypothèse
 Extraction et analyse des données.

L’ontologie de Paron

Une ontologie informatique (par la suite, ontologie) est un modèle qui décrit les connaissances d’un domaine sous forme d’une classification des concepts qui sont rangés dans des catégories fixes suivant des caractéristiques définies.
La construction d’une ontologie sous-entend qu’on a explicité les domaines de connaissances auxquels on s’attaque. Pour les réseaux de soin SLA, les domaines d’expertise identifiés sont a) la dimension médicale, b) les actions de coordination et c) le domaine socio-administratif du système social et médico- social français.
Nous avons donc construit une telle ontologie, ONTOPARON, dans le but de mieux comprendre les causes de rupture de soins dans le cadre de la SLA. Au vu du caractère extrêmement spécifique de chaque domaine, nous avons adopté une forme modulaire de l'ontologie.
L’ontologie construite comporte à ce jour près de 3000 concepts.

Conclusion et perspectives

Le développement d’un système d’annotation semi-automatique des transcriptions devrait :
 du point de vue macro, permettre de mieux connaître l’histoire naturelle de la maladie permettant d’identifier les indicateurs de situation de rupture
 du point de vue micro, d’aider a détecter les situations critiques en amont, ce qui facilitera l’organisation d’un projet de soins coordonnée et personnalisé dans l’objectif d’un maintien à domicile
 du point de vue méso, permettre de mieux comprendre les activités des réseaux de soins, et réaliser une caractérisation de la complexité des situations qu’ils doivent prendre en charge.
La recherche secondaire des relations devrait permettre la compréhension des interactions entre les agents, ainsi que la nature des demandes.
Le système d’annotation, de modélisation et de représentation des données devrait être transposable à d’autres pathologies bénéficiant des dispositifs de coordination (Parkinson, Alzheimer) pour lesquels il suffira de redévelopper seulement le module médical.

Pour en savoir plus
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=29678089

Partenaires

Institut du Cerveau et de la Moelle (ICM), réseau SLA Île-de-France

Traitement en cours ...